Orlando sur (Z)oran Dragic ?

L’actualité du côté de la NBA est assez peu chargée, c’est un euhémisme, mais voici une rumeur récente concernant - entre autre - le Magic d’Orlando : la franchise surveillerait en effet avec intérêt le joueur slovène Zoran Dragic, le frère de Goran…lui-même pisté par le Magic dans le passé.

Zoran, qui évolue à Malaga depuis 2 saisons maintenant, est le cadet (de 3 ans) de la fratrie Dragic. En 2012, avant de rejoindre l’Andalousie, il avait pris part à une summer league NBA avec les Rockets de Houston. A désormais 25 ans, il semble avoir le niveau pour évoluer enfin dans le plus prestigieux des championnats, puisque d’autres franchises, et non des moindres, semblent aussi intéressées par le talent de l’arrière : San Antonio, Miami et Dallas. Du côté du Magic, il faudra cependant libérer une place dans l’effectif puisque ce dernier compte déjà 15 joueurs, le nombre maximum pour débuter une saison. Mais le contrat de Dewayne Dedmon n’est garanti que jusqu’à la fin de la présaison seulement. Vu la relative inexpérience au plus haut niveau de l’intérieur, une solution serait de l’envoyer en D-League, tout comme Rob Hennigan projetterait de le faire après le training camp avec Peyton Siva.

La Slovénie a quant à elle réalisé une belle Coupe du Monde récemment en Espagne, allant jusqu’en quarts de finale, où  l’équipe se faisait éliminer par les Etats-Unis, futurs champions (76-119), dans un match un temps équilibré (un temps seulement). Zoran Dragic, de son côté, a présenté durant ce Mundial des moyennes de 12.9 points, 4 rebonds et 1.3 passe décisive, le tout en 26 minutes. Ses pourcentages furent intéressants : une tentative sur 2 réussie, dont 43.3% à 3  points (13 paniers primés inscrits durant la compétition). Et un chiffre raisonnable de 0,7 ballon perdu par rencontre, également.

Orlando a déjà compté dans ses rangs un joueur slovène en la personne de Beno Udrih.

Loïc.

Andrew Nicholson en visite quelques jours en Chine (Shangai, Xi’an), où il a encadré des camps d’entrainement pour les enfants. D’autres joueurs NBA ont également mis les pieds dans le pays le plus peuplé d’Asie cet été : Draymond Green, Jared Sullinger, Miles Plumlee, Ben McLemore ou encore Reggie Jackson, pour les jeunes joueurs en activité, Ron Harper, Glen Rice pour les anciennes gloires de la NBA.

Andrew Nicholson en visite quelques jours en Chine (Shangai, Xi’an), où il a encadré des camps d’entrainement pour les enfants. D’autres joueurs NBA ont également mis les pieds dans le pays le plus peuplé d’Asie cet été : Draymond Green, Jared Sullinger, Miles Plumlee, Ben McLemore ou encore Reggie Jackson, pour les jeunes joueurs en activité, Ron Harper, Glen Rice pour les anciennes gloires de la NBA.

Evan Fournier exulte. Le futur arrière d’Orlando inscrit 13 points face à la Croatie de Dario Saric, et contribue à la qualification de la France pour les quarts de finale du Mondial espagnol. 

Evan Fournier exulte. Le futur arrière d’Orlando inscrit 13 points face à la Croatie de Dario Saric, et contribue à la qualification de la France pour les quarts de finale du Mondial espagnol. 

ORLANDO MAGIC SHINING MOMENTS, épisode 6, quand Nick Anderson se fâche.

Nelison “Nick” Anderson, le premier choix de draft de l’histoire de la franchise, n’est pas titulaire ce soir-là. Mais ce sera incontestablement l’homme du match ! En atteignant tout pile la barre mythique des 50 points dans un match, le jeune joueur établit un nouveau record de la toute aussi jeune franchise (depuis, un certain T-Mac est passé par là). Et Orlando venait s’imposer dans le New Jersey.